La Seigneurie de Toisoul (en wallon Twèjol) est située dans l'Entre-Sambre et Meuse, au S.O. de Bossière, petit hameau de Saint-Gérard, qui fait partie de l'entité de METTET. C'était jadis une enclave de la Principauté de Liège tandis que l'ancienne Seigneurie de Bossière juste à côté, faisait partie du Comté de Namur.

L'écriture de son nom a changé plus d'une fois au cours des siècles, par exemple :
TOISOLES en 1190, TUASOULE en 1353, TWASOUL en 1447, TOIZOULLE et TOIZOUL en 1527, TOISOUL en 1756 et TOIJOL.

L'appellation TWEJOL, doublet de ce toponyme en est la forme wallone authentique tandis que TOIZOUL semble avoir subi une influence étrangère qui a empêché le développement d'un -j-. Cette dernière appellation paraît être un lieu-dit de Mettet, tout proche, Tôzéye, dont notre toponyme serait dérivé à l'aide d'un suffixe latin "eolu".

Ce château tout proche, très connu pour avoir abrité le célèbre peintre Félicien ROPS et ses amis, (Beaudelaire, entre autres), porte maintenant le nom de château de Thozée. Il est actuellement en restauration. On peut le visiter.

La première mention de la Seigeurie, date de 1160 dans un acte où Henri, Evêque de Liège, fait connaître que: "l’abbaye de Saint-Médard à Soissons a récupéré les biens de Hanzine et de Toisoles que des Seigneurs avaient usurpés". Le livre de l'histoire de l'abbaye de Saint Médard peut être consulté à la ferme.

Il est vraisemblable que ce domaine avait été donné à l’abbaye de Saint-Médard par Eilbert, Seigneur de Florennes, mort en 977.

Mais la chronique est bien avare de détails concernant ces terres de Toisoul, dont on sait, seulement, qu’elles partagèrent aussi l’histoire de la prévôté d’Hanzine.

Le nom a subsisté pour désigner la rue sous le vocable "Toijol" et la ferme sous le vocable "Toijolle", dont la partie étables, écuries etc. semble dater du XVIIème siècle. Le corps de logis est plus ancien.

Un tailleur de pierres a laissé son nom gravé sur une pierre sous la forme de chiffres romains juxtaposés : XXXXX III. Sur les bâtiment de ferme proprement-dits, les dates de 1721 et 1724 sont encore lisibles sur deux clefs de vôute.

D'anciennes fondations, retrouvées à 4 mètres de profondeur, indiquent que la ferme formait un grand rectangle complètement fermé de 20 mètres de longueur, orienté comme maintenant d'Est en Ouest.




Retour à la page principale